lande à genêts dans le Cantal

Se documenter sur la flore

Nous vous présentons ici les ouvrages qui sont les outils majeurs de notre pratique comme de notre réflexion. D’autres ouvrages spécialisés viennent en appoint dans les stages en fonction des thématiques, qui ne sont pas listés ici.

Initiation à la botanique

Quand j’ai démarré mes prospections dans les Monts du Cantal, j’avais besoin d’un ouvrage facile à utiliser en randonnée : compact et léger dans mon petit sac à dos où je n’emportais que le minimum pour la journée  ; illustré avec les indications essentielles pour reconnaitre une série de plantes incontournables, non exhaustif mais bien ciblé.

Fleurs familières et méconnues du Massif Central de F. DEBAISIEUX et N. GRAVELINE aux éditions DEBAISIEUX

en plus il est distribué dans les supermarchés du Cantal et de l’Aveyron, ce qui est une alternative bien pratique à l’achat en ligne !

Lorsque j’ai épuisé les ressources du guide Debaisieux, je suis allé vers ce guide très pratique et plus complet, dont les photos sont plus petites ce qui implique d’avoir développé entretemps une méthode de reconnaissance des fleurs et certaines notions botaniques :

Fleurs de montagne de Annick et J. Perrier aux Editions De Borée

Autre ouvrage de vulgarisation de la flore, qui cible une grande famille de plantes d’un abord a priori complexe : les Graminées. Un de mes livres favoris pour la beauté des photos et la poésie du texte. L’auteur a réussi le pari d’associer avec bonheur des fiches descriptives botaniques et une approche poétique des espèces ce qui donne un cachet exceptionnel à cet ouvrage. A consulter chez soi pour ne pas l’abimer …

Herbes folles  (Beauté des Graminées sauvages) de Pierre IDIART aux Editions Flammarion

 

Ethnobotanique et cuisine sauvage

Expo-4legumes-sauvages-fk

Un ouvrage fondamental parce qu’il s’appuie sur l’étude de terrain de la société crétoise et des résultats scientifiques tels que les analyses biochimiques des plantes sauvages :

Le véritable régime crétois de François COUPLAN aux éditions Ellebore

Pour aller à la rencontre des plantes comestibles locales, (encore qu’il n’est pas toujours suffisant à la reconnaissance de certaines espèces) mais il est ergonomique et son approche globale des propriétés des plantes en fait un bon appui à la cueillette :

Sauvages et comestibles de Marie-Claude PAUME aux Editions Edisud

Il traite essentiellement les plantes du Midi de sorte que certaines salades ne sont pas présentes dans le Massif Central, et que d’autres espèces ne sont pas décrites dans ses pages. Plus adapté au relief et au climat montagnard, voici un ouvrage qui rassemble un nombre impressionnant de plantes comestibles sauvages de notre flore  :

La cuisine des plantes sauvages : 130 recettes simples de Meret BISSEGGER,  aux Editions Ulmer 2011

Plus universels, ces deux ouvrages permettent de se familiariser et de déguster des recettes sucrées ou salées à base de plantes et de fleurs communes des champs :

Saveurs printanières de fleurs sauvages de Annie-Jeanne & Bernard Bertrand aux Editions de Terran
 Saveurs estivales de fleurs sauvages de Annie-Jeanne & Bernard Bertrand aux Editions de Terran

 

Herboristerie et plantes médicinales

Atelier-Corinne

Recueils des savoirs pratiques et de l’expérience des auteurs reconnus,  vous trouverez dans ces guides autant les fiches descriptives des principales plantes de la pharmacopée française que leurs mode d’emploi pour les utiliser au quotidien :

Les Secrets d’une herboriste de Marie-Antoinette MULOT aux Editions du Dauphin
Maria Treben :ces plantes qui guérissent- édition Le Rocher 1986
Gerard Debuigne et François Couplan : Le petit Larousse des plantes qui guérissent 2013
Michel Pierre et Michel Lis : secret des plantes pour se soigner naturellement – édition Artemis juillet 2014

Détermination botanique

Massif_aquatique-wpLorsque l’énigme d’une plante inconnue se pose, il faut alors se tourner vers des ouvrages scientifiques élaborés pour les botanistes de terrain. Les clés de détermination permettent de lever le doute sur des espèces peu populaires dont la dénomination est en latin uniquement.

Le bréviaire des étudiants en horticulture dont je fis partie, et que j’emporte encore en randonnée :

La flore portative de BONNIER aux Editions Belin

Plus exhaustifs et plus volumineux aussi ! voici deux Flores d’une rigueur indispensable :

Flore de COSTE en trois volumes édité par Albert Blanchard
Guide de la Flore de Haute-Loire en trois volumes de Maryse TORT et un collège d’auteurs aux Editions Jeanne D’Arc 2008

Le guide de la Haute Loire fonctionne très bien dans le Cantal en l’attente de la publication d’un guide circonscrit à notre département (peut-être ce rêve sera-t’il un jour réalité ?)

La description des fleurs est l’apanage des guides précédents, celle des feuilles est sans conteste l’atout majeur de cet ouvrage consacré à l’appareil végétatif des plantes de montagne, puisque établi sur le territoire suisse. Les croquis sont fabuleux de précision et la méthode d’approche originale. C’est une innovation à découvrir :

Flora vegetativa de Stephan EGGENBERG et Adrian MÖHL aux Editions Rossolis